La Communauté Chepang

Le Népal ?

Petit pays ayant Katmandou pour capitale, coincé entre l’Inde et le Tibet, et dominé par les montagnes de l’Himalaya, il regroupe 28,09 millions de népalais pour la plupart de confession Hindou.

On y trouve une société rurale fortement hiérarchisée, avec des castes. Un seul principe : la pureté.

Connu des trekkeurs, il renferme des traditions sociales parfois originales : toujours circuler dans le sens des aiguilles d’une montre dans les édifices religieux par exemple, mais aussi des traditions comme celle du Chaupadi, interdite depuis 2005, qui exclut les jeunes filles de leur foyer et les envoie à la rue pendant leurs menstruations…

Qui sont-ils ?

La communauté Chepang est une communauté indigène népalaise. Elle fait partie des populations les plus défavorisées et marginalisées du Népal.

La population Chepang compte environ 50’000 habitants dont la majorité vit dans des cabanons en branches sur les districts de Gorkha, Dhading, Chitwann et Makwanpur, à l’ouest de Katmandou.

Éloigné de tout, les Chepangs rencontrent des difficultés à accéder à l’éducation, à obtenir des conditions de vie acceptables et à avoir une voix dans la politique du pays.

Le territoire des Chepang est sujet à de nombreuses catastrophes naturelles, rendant les récoltes de maïs et de millet à peine suffisantes pour sa population.

90% des Chepang vivent en dessous du seuil de la pauvreté !

Et les femmes dans tout ça ?

© PE&D